Comment lutter contre l’Échec de Céder aux Piétons (VTL 1151)

 Ne pas céder à un piéton à Manhattan

Les piétons traversent la circulation à Manhattan.

Le défaut de céder est illégal dans l’état de New York. Un automobiliste qui reçoit une contravention pour ne pas avoir cédé pourrait être contraint de payer une amende coûteuse, parmi de nombreuses autres conséquences. Dans certains cas, un permis de conduire est même mis en danger en raison d’un défaut de rendement. Et, si un automobiliste est accusé d’avoir causé un accident en ne cédant pas, ce conducteur pourrait être tenu responsable des blessures graves ou des décès résultant de la collision.

Les conducteurs peuvent commettre l’infraction de ne pas céder leur emprise de différentes manières. L’une des infractions les plus courantes commises par les conducteurs consiste à ne pas céder l’emprise aux piétons. Les conducteurs sont souvent incertains de ce qui est exigé d’eux lorsqu’ils partagent la route avec des promeneurs, et malheureusement, les conducteurs pourraient se retrouver avec une contravention coûteuse et de graves conséquences à long terme à la suite d’une erreur innocente liée à l’interaction avec les piétons sur la route.

Les avocats de NYC Traffic de NY Traffic Firm ont aidé de nombreux conducteurs accusés de ne pas céder aux piétons et aux véhicules d’urgence. Notre cabinet travaillera avec vous pour comprendre les conséquences, que vous ayez été cité pour une infraction en mouvement ou que vous soyez confronté à de graves conséquences juridiques pour avoir heurté un piéton en raison d’un défaut de céder.

Quelles que soient les accusations portées contre vous, nos avocats expérimentés de New York ont les connaissances et les compétences nécessaires pour vous aider à combattre l’affirmation selon laquelle vous avez illégalement omis de céder le droit de passage à un promeneur sur les routes.

Lois de l’État de New York sur le non-respect des piétons

Lorsqu’un piéton se promène sur les routes de New York, parfois même conduire trop près de ce piéton pourrait entraîner une contravention pour un conducteur. L’article 1146 du Code de la route et des véhicules de New York exige que les conducteurs fassent preuve de la “diligence requise” pour éviter d’entrer en collision avec un piéton sur une chaussée. Cela rend les conducteurs largement responsables d’essayer d’éviter les collisions, même lorsque les piétons sont sur des routes très fréquentées avec beaucoup de voitures.

L’article 1146 de la NY VTL stipule que les conducteurs doivent non seulement faire preuve de la prudence voulue pour éviter une collision avec un piéton, mais qu’ils doivent également avertir un piéton si une collision est imminente. Les conducteurs sont censés donner un avertissement à un piéton en sonnant le klaxon.

Si un conducteur ne fait pas preuve de la diligence voulue en cédant aux piétons, il pourrait être accusé d’une infraction au code de la route entraînant une amende ou une peine d’emprisonnement. Les conducteurs pourraient également faire face à des accusations criminelles pour avoir omis de céder, y compris dans des circonstances où le conducteur est un récidiviste.

Comme si cette loi de l’État ne protégeait pas suffisamment les piétons et n’imposait pas suffisamment de responsabilité aux automobilistes, il existe également des lois supplémentaires à New York qui rendent les conducteurs responsables de la sécurité des piétons. Par exemple, à New York, l’article 4-04(d) du code de la route de la ville établit des obligations similaires pour les conducteurs à l’article 1146 du Code de la route et du Code de la route de New York, tandis que l’article 4-04(b)(1) établit des règles pour les conducteurs qui doivent céder l’emprise aux piétons qui traversent la route.

En vertu des règles de New York énoncées à l’article 4-04(b)(1), les conducteurs de véhicules doivent céder l’emprise aux piétons qui traversent la route si le piéton se trouve sur le chemin de la voiture ou s’approche de la voiture suffisamment près pour qu’il y ait un danger potentiel. Les conducteurs doivent céder dans ces circonstances, même en l’absence de signaux de contrôle de la circulation ou de signaux de contrôle des piétons, et même dans des circonstances où les signaux de contrôle des piétons ne sont pas opérationnels pour une raison quelconque.

Sanctions pour Ne pas céder aux piétons

Les sanctions associées au défaut de céder à un piéton varieront en fonction de la loi spécifique que le piéton a été accusé d’avoir violée. Une violation de la VTL 1146, par exemple, pourrait entraîner une amende maximale de 500 $ et un maximum de 15 jours d’emprisonnement pour avoir causé des blessures physiques en raison d’une collision avec un piéton en raison d’un défaut de diligence.

Si le conducteur cause des blessures physiques graves, les amendes pourraient être plus élevées et le conducteur pourrait être tenu de participer à un cours de prévention des accidents de la route. Et, si le conducteur est un récidiviste et est accusé d’un délit de classe B, cela pourrait potentiellement entraîner une amende maximale de 1 000 $ ainsi qu’une peine d’emprisonnement pour le crime et un enregistrement d’une infraction de délit.

Les conducteurs de la ville de New York pourraient également faire face à des amendes et à d’autres sanctions imposées en vertu des règles et règlements de circulation de la ville. Les conducteurs sont censés connaître les lois locales de la ville ainsi que les lois de l’État et les automobilistes qui ne respectent pas les exigences de céder aux piétons peuvent avoir des conséquences durables.

Les amendes et l’emprisonnement possible ne sont que le résultat à court terme d’un manquement aux obligations de céder aux marcheurs. Les conséquences à long terme pourraient inclure la disqualification d’emplois où un dossier de conduite propre est une condition préalable; perte potentielle d’un permis de conduire en raison de trop de violations passées, et plus encore.

Si vous admettez ne pas avoir cédé à un marcheur, soit en plaidant coupable à une infraction, soit en payant simplement une citation que vous avez reçue, vous encourrez des sanctions associées à cette infraction routière ou à ce crime de la circulation. Vous ne voulez pas simplement accepter ces sanctions jusqu’à ce que vous ayez déterminé si vous pouvez combattre les accusations contre vous. Vous devez contacter un avocat dès que possible à la suite d’une accusation selon laquelle vous n’avez pas cédé à un piéton, car il s’agit d’une infraction grave.

Combattez Votre Ticket

Vous n’avez pas à retourner, payer la citation et être terminé. L’application de la circulation trop impatiente se mêle à des erreurs chaque jour. Soyez toujours prêt à riposter. Les chances sont en votre faveur lorsque vous travaillez avec une entreprise de trafic New-Yorkaise.

5 Avis Star22

Obtenez un feu vert!

Comment les avocats des contraventions de New York Peuvent aider

Daniel Kron a représenté de nombreux automobilistes passibles de sanctions en vertu des lois de l’État et locales de New York pour ne pas avoir cédé à un piéton. Que vous ayez simplement reçu une contravention ou que vous ayez été victime d’un accident, notre cabinet possède les connaissances et l’expérience nécessaires pour vous aider à déterminer quelle est votre meilleure ligne de conduite pour protéger votre argent, votre permis de conduire, votre liberté et votre avenir.

Pour en savoir plus sur la façon dont les avocats expérimentés de notre cabinet peuvent vous aider, appelez-nous dès aujourd’hui.

Catégories : Articles

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.