Parlement de Francfort, 1848?49, l’assemblée nationale s’est réunie à Francfort le 18 mai 1848, à la suite de la révolution libérale qui a balayé les États allemands au début de 1848. Le parlement a été convoqué par une assemblée préliminaire des libéraux allemands en mars., 1848, et ses membres ont été élus au suffrage universel direct. Ils représentaient l’ensemble du spectre politique et comprenaient les principales figures allemandes de l’époque. Le président du parlement était Heinrich von Gagern. Son but était de planifier l’unification de l’Allemagne. Après avoir suspendu (juin 1848) la diète de la Confédération germanique, l’assemblée nomma l’archiduc Jean d’Autriche régent d’Allemagne et chef du pouvoir exécutif provisoire (et pratiquement inexistant). Alors que le parlement discutait longuement de divers schémas d’union, il a été détourné de son objectif par la guerre avec le Danemark sur la question du Schleswig-Holstein; le parlement a chargé la Prusse d’envoyer des troupes pour aider les duchés, mais a finalement accepté (sept., 1848) un armistice. Il reprend les délibérations sur l’unification, mais les conflits entre les États allemands traditionnellement séparés, notamment l’Autriche et la Prusse, rendent les progrès difficiles. Entre-temps, le mouvement révolutionnaire a été supprimé et la base même de l’assemblée de Francfort détruite. Enfin, en mars., 1849, le Parlement a adopté une constitution fédérale des États allemands, à l’exclusion de l’Autriche, avec un gouvernement parlementaire et un empereur héréditaire. Frédéric-Guillaume IV de Prusse a été élu empereur mais a refusé d’accepter la couronne d’une assemblée élue par le peuple et tout le projet a échoué. La plupart des représentants se sont retirés et les autres ont été dispersés. Frédéric-Guillaume tenta de lui substituer un schéma d’union, mais ses efforts furent étouffés par l’Autriche par le traité d’Olmtz (1850), qui rétablit la Confédération germanique. La constitution rédigée par le Parlement de Francfort a influencé celle de la Confédération de l’Allemagne du Nord en 1866, en particulier en prévoyant le suffrage direct.

Catégories : Articles

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.